vendredi 25 septembre 2009

les dressages d'O

-->




"Aujourd'hui a été une journée merveilleuse bien que assez éprouvante… J'ai du me faire baiser moi même sur une machine à baiser en recevant le fouet et en répondant à des questions faites pour me troubler…

La suspension était assez dure durant tout ce temps…. Toute la scène fut très dure mais aussi très érotique…
Ensuite j'ai du marcher avec des ballet boot, prise dans un corset et tenue par un crochet dans l'anus, pas facile de se tenir droite mais lorsque je fut allongée j'ai pu jouir avec le magic wand, c'était très fort…

Mon dresseur m'a demandé ensuite de me masturber avec les amis ce que je ne fais jamais, mais j'ai pu constater combien en servant mon dresseur j'ai pu entrer pleinement en relation avec Lui, c'était très érotique et très profond…

D'être à ce moment du dressage autorisée à servir mon Maitre fut très gratifiant pour Moi et très érotique, je me sentais à ma place très connectée, très soumise et ce fut très fort de me sentir si pleine de moi même….
"

Elle s'appelle Berlin et c'est le préambule du troisième jour de son dressage pour kink.com qui produit les films "dressage d'o". Un debriefing de ce qui s'est passé la veille.


Le principe est simple comme un stage de dressage intense. Une ou plusieurs esclaves sont dressées durant quatre jours et trois nuits en fonction des objectifs définis par leur propriétaire ou si elles n'ont pas de propriétaire par elle même en fonction des domaines où elle souhaitent progresser.. Le tout devant la caméra, sachant, et Je sais de quoi Je parle, que la réalisation est parfaite.


Berlin dans ce film qui relate le troisième jour est accompagnée de madison young une adorable rouquine très endurante. Elles sont dressée avec calme et grand soin par un Maitre souriant très pro… Il les fouette pour las marquer alors qu'elles sont attachée en suspension….


Ce sont des productions très professionnelles de toute beauté. La tension est palpable comme le plaisir des esclaves soigneusement martyrisées. Le Maitre, même s'Il s'amuse beaucoup demeure très à l'écoute de ses esclaves en leur parlant et les questionnant souvent sur ce qu'elles ressentent. elles témoignent du plaisir de recevoir le fouet, remercient souvent.

Le Maitre montre son savoir faire en situant toujours son dressage dans une progression et en félicitant ses esclaves. Il fait réciter à ses esclaves les objectifs du stage montrant ainsi combien ceci est un tout corps-esprit conscient et consenti.
Il pose madison et la fait jouir avec son magic and, elle aboie d'une jolie manière alors qu'elle demeure au bord de l'orgasme. Il la tient ainsi gémissante de dix secondes en dix secondes, elle jappe alors qu'Il l'autorise à jouir… Son visage comme sa fente d'un rose de nacre sont du plus bel effet…

Parmi les objectifs du dressage de berlin figure l'entraînement à sucer et s'occuper des vulves des femmes… La raison pour laquelle madison est là…Puis, parce qu'elle a expliqué qu'elle se sentait humiliée de se masturber, son Maitre lui ordonne de le faire lui ordonnant d'expliquer ce qu'elle ressent…. Puis le Maitre, dotée d'une longue queue, l'utilise doucement alors que madison se fait sucer…

Enfin Il les fait tenir à genoux afin de leur confirmer les étapes du dressage qui ont été accomplies ce jour et leur rappelle qu'une autre journée est à venir. Il les renvoie à leur hôtel en leur expliquant qu'elle restent disponible puisque tel est son désir….


Le professionnalisme dont témoigne ces productions est absolument remarquable. Ce film d'une durée d'une heure est un excellent exemple de stage de dressage intense. Il montre en premier lieu la nécessité de communiquer avec son esclave, de la ressentir, de lui permettre de s'épanouir dans la direction donnée. Ensuite de montrer son plaisir d'être servi et satisfait, d'en témoigner… Que les jeunes Maitres en prennent de la graine... Donc...