dimanche 28 octobre 2012

De l'usage BDSM des tapettes à souris...

Depuis que Je contemple les pratiques des uns et des autres en photos ou en vidéo, J'en viens à m'étonner de l'usage récurrent des tapettes à souris...

La tapette à souris est un objet que l'on trouve en magasin de bricolage, le plus souvent à la campagne c'est à dire dans des endroits où l'on ne trouve pas facilement de soumise. C'est curieux parce que la tapette à souris sert pourtant à attraper les soumises car comme chacun sait les bouts de seins des soumises aiment le fromage....

video



J'ai pioché rapidement dans quelques sites pris au hasard, dans Mes collections personnels pour V/vous aider à comprendre le phénomène.







Ceci ne cesse de M'étonner...

Certes Ma soumise n'est pas restée soumise très longtemps : elle s'est transformée rapidement en esclave novice pour Me servir puis en esclave permanente dotée d'un collier comme il faut.

Mais jamais Je n'ai employé de tapettes à souris et ce n'est pourtant pas faute d'avoir rêvé (et même fait quelques emplettes) dans les magasins de bricolage, même à la campagne... J'ai acheté des pinces, des mousquetons, de la corde, du gros scotch, des anneaux (oui pour les rideaux) et non pas de manche de pioche comme dans ce beau film coréen intitulé fantasmes... J'ai quelques fois tenté assez maladroitement d'enlever ces pinces à pantalon de ces fichus portes manteaux réservés aux pantalons que l'on ferait mieux d'appeler porte pantalon, mais non jamais de tapettes à souris...










Les bouts de seins des esclaves et soumises que J'ai eu l'occasion de martyriser pour Mon plaisir n'ont jamais couiné en manque de fromage... Les soumises et esclaves couinent, c'est vrai et c'est bien, mais pas les bouts de seins...

J'ai aussi remarqué, et je M'y connais, que les bouts de seins des japonaises ne savent pas ce qu'est le fromage qui est résolument un truc de chez nous : jamais vu une japonaise avec des tapettes à souris au bout des seins...

Alors, parmi Mes lecteurs et lectrices y en t'il qui auraient utilisé des tapettes à souris ?

Ou tout du moins, passant devant le rayon, auraient eu l'idée de les accrocher au bout des seins de la soumise ou de l'esclave, voir même comme en témoigne Ava un des modèles de sickpuppy, pour écarter les grandes lèvres de la fente afin de N/nous en montrer largement l'ouverture....

Curieusement J'ai toujours utilisé des pinces à linges pour ce genre de pratiques esthétiques voir plus... Comme lorsqu'un objet oblong et vibrant est situé à proximité ou bien lorsqu'un autre objet long dur et fin (à lanière aussi) qui me permet de frapper cette ouverture afin de la faire gonfler de belle manière...






Alors voilà, Mon esclave que J'ai décidé d'entretenir quotidiennement au martinet (comme quoi Je prends Ma part de la leçon portée par sa punition) ne sait toujours pas si ses bouts de seins réclament du fromage : ils font du lait... Oui, cela Me donne cette idée de faire du fromage avec son lait.... Nous en reparlerons.... Mais toujours pas de tapettes à souris.... Promis si jamais Je les entends réclamer du fromage Je cours au magasin chercher des tapettes (au moins deux).... Et j'espère qu'elles seront de la marque victor parce qu'elles sont l'air bien solides et efficaces.

3 commentaires:

Louis a dit…

Bonjour Senseï,

Voici une problématique intéressante !
Plus économiques que les pinces japonaises ? Vous me répondrez que les pinces à linge ne guère ruineuses.
Un achat plus discret ?
Un côté rustique ?
Davantage de pression, c'est presque certain.

Cordialement,
Louis
P.S. le terme "problématique" n'est écrit que pour faire moderne et branché :-)

maw a dit…

j'adore "Les bouts de seins des esclaves et soumises que J'ai eu l'occasion de martyriser pour Mon plaisir n'ont jamais couiné en manque de fromage... Les soumises et esclaves couinent, c'est vrai et c'est bien, mais pas les bouts de seins..." ^^

jolie touche d'humour

Lilli 'èska a dit…


Bonsoir, :)

Jamais je n'aurais pensé que les tapettes à souris étaient utilisées dans la communauté. XD

Bien souvent, ce sont les pinces à linge, mais les tapettes à souris... lol

En tout cas, merci pour cet article écrit avec en plus une dose d'humour. ^^

Bien à vous,

Lilli, esclave de Maître Phsm