mardi 27 octobre 2009

le magnifique sourire de cette painslut blonde....


Un beau plaisir d'avoir trouvé deux petits films de cette painslut, (salopemaso en français), jolie blonde que les coups de ceinture font sourire... Dans un premier film son Maitre l'a attachée sur le dos sur la table du salon. Les jambes jointes ramenées sur son petit ventre. Il y a fixé une barre avec deux pinces de manière à lui tirer les bouts de seins. Lorsqu'il la frappe avec sa ceinture sur les fesses elle redresse les genoux et tire ainsi sur ses seins... C'est malin de jouer ainsi des entraves que l'on impose à son esclave. Il la gifle un peu en l'insultant puis admire son travail qui la fait gémir...

Il nous montre les marques sur ses fesses lors de la dernière séance et même si cela n'est pas très convaincant les coups de ceinture qu'il lui inflige le sont tout autant que ses gémissements...
Dans le second film plus long elle a la tête couverte d'une cagoule noire pour que son Maitre puisse enfoncer sa queue profondement dans sa gorge. elle a les poignets attachés aux chevilles tandis qu'il va et vient librement dans sa gorge en lui tenant fermement la tête. L

la caméra est de profil et ses seins lourds ballotent superbement. elle est un peu grasse ce qui la rend encore plus attirante à mes yeux... Il lui tient la nuque et le cou afin de s'assurer que sa queue plonge bien au fond de son trou du haut, puis se mettant debout devant elle Il garde sa queue a sa place et imprime à sa nuque le petit mouvement qui va bien pour aller et venir juste sur la distance la plus profonde dans sa gorge. Une bonne vingtaine de seconde durant lesquelles elle ne peut pas respirer, juste servir...

De face son corps montre quelques marques sur les seins et les cuisses...

Puis la mettant à quatre pattes Il lui fait chauffer les fesses avec son paddle en cuir. Il ecarte les lêvres de la grosse vulve pou montrer combien elle mouille... Puis le paddle s'abat regulièrement avant de passer à la cravache qui la fait remuer et gémir comme on aime...

Deux mots sont écrits sur ses fesses : abuse me, abusez moi que l'on aperçoit au moment ou un coup bien ajusté sur sa fente la fait baisser les fesses. ses gémissements se transforme en pleurs tandis qu'Il poursuit les sévices. Il remet sa queue dans sa bouche puis l'utilise a quatre pattes en lui donnant des coups de paddle sur le dos. Il lui enfile un plug dans l'anus, J'ai le même pour la mienne mais rouge ;-) avant de fourrer sa queue dans ce trou..

Il la retourne et tente d'enfoncer ce plug avec sa queue déjà bien en place... elle gémit et astique son clito dont le capuchon est percé... très joli...
Un dernier plan nous la montre debout avec des pinces lestées aux bout des seins. elle reçoit un coup de cravache, gémit, Il lui pose la main sur la gorge pour la redresser... On aimerait en avoir plus long...

Ca y 'est J'ai retrouvé !

video

Samara à nouveau







Un beau plaisir d'avoir trouvé deux petits films de cette painslut, salopemaso, jolie blonde que les coups de ceinture font sourire... Dans un premier film son Maitre l'a attachée sur le dos sur la table du salon. Les jambes jointes ramenées sur son petit ventre. Il y a fixé une barre avec deux pinces de manière à lui tirer les bouts de seins. Lorsqu'il la frappe avec sa ceinture sur les fesses elle redresse les genoux et tire ainsi sur ses seins... C'est malin de jouer ainsi des entraves que l'on impose à son esclave. Il la gifle un peu en l'insultant puis admire son travail qui la fait gémir...

Il nous montre les marques sur ses fesses lors de la dernière séance et même si cela n'est pas très convaincant les coups de ceinture qu'il lui infige le sont tout autant que ses gémissements...

Dans le second film plus long elle a la tête couverte d'une cagoule noire pour que son Maitre puisse enfoncer sa queue profondement dans sa gorge. elle a les poignets attachés aux chevilles tandis qu'il va et vient librement dans sa gorge en lui tenant fermement la tête. L

a caméra est de profil et ses seins lourds ballotent superbement. elle est un peu grasse ce qui la rend encore plus attirante à mes yeux... Il lui tient la nuque et le cou afin de s'assurer que sa queue plonge bien au fond de son trou du haut, puis se mettant debout devant elle Il garde sa queue a sa place et imprime à sa nuque le petit mouvment qui va bien pour aller et venir juste sur la distance la plus profonde dans sa gorge. Une bonne vingtaine de seconde durant lesquelles elle ne peut pas respirer, juste servir...

De face son corps montre quelques marques sur les seins et les cuisses...


Puis la mettant à quatre pattes Il lui fait chauffer les fesses avec son paddle en cuir. Il ecarte les lêvres de la grosse vulve pou montrer combien elle mouille... Puis le paddle s'abat regulièrement avant de passer à la cravache qui la fait remuer et gémir comme on aime...

Deux mots sont écrits sur ses fesses : abuse me, abusez moi que l'on aperçoit au moment ou un coup bien ajusté sur sa fente la fait baisser les fesses. ses gémissements se transforme en pleurs tandis qu'Il poursuit les sévices. Il remet sa queue dans sa bouche puis l'utilise a quatre pattes en lui donnant des coups de paddle sur le dos. Il lui enfile un plug dans l'anus, J'ai le même pour la mienne mais rouge ;-) avant de fourrer sa queue dans ce trou.. I

l la retourne et tente d'enfoncer ce plug avec sa queue déjà bien en place... elle gémit et astique son clito dont le capuchon est percé... très jolie...

Un dernier plan nous la montre debout avec des pinces lestées aux bout des seins. elle reçoit un coup de cravache, gémit, Il lui pose la main sur la gorge pour la redresser... On aimerait en avoir plus long...

de l'humiliation de fuckpig


 






elle s'appelle fuckpig, de fuck : baiser et pig cochon... Une petite anglaise bien mignonne qui nous a fait rêver au début de l'internet, au moment où nous ne pouvions pas envoyer des fichiers de plus de cinq Mo par le réseau... Son propriétaire l'a dressée très sévèrement durant de longues années...

elle s'appelle samantha payne. Son Maitre Graham Payne vivait avec elle de manière ouverte en la mettant a disposition de ses amis de passage. elle a entretenue un journal dont il est désormais facile de trouver des extraits sur le web. Il a su l'utiliser comme elle le souhaitait, totalement dégradée par les penetrations faciales profondes et les coups de fouet. Il a su l'attacher aux toilettes afin que ses invités puise lui pisser dessus durant la soirée... Au départ elle a le visage caché sur les photos puis, son dressage progressant, il a pu l'exposer librement comme elle le méritait.

elle est très mignonne et pleure beaucoup ce qui un véritable atout pour une esclave dressée en esclave masochiste adepte de l'humiliation. L'intérêt de ce journal est de bien partager la progression de son dressage qui la montre de plus en plus endurante et asservie... ses cris et ses pleurs sont un pur délice et l'usage de sa bouche comme des trous du bas la montre parfaitement accomplie. elle me fait penser marriedman'sfucktoy dont nous suivons les progrès et la vie depuis quatre ans sur son blog voir parmi mes favoris... Les image de samantha ne sont pas de bonne qualité et les petits films sont mal encodés, mais il y a une sincérité dans tout ça qui vaut le détour....